8.3.12

"Le Débat" sur France24 - "Super Tuesday" et les primaires républicaines

"[Les partisans de Romney] devraient être un peu deçus, parce que c'est vrai qu'il a gagné 6 des 10 états de Super Tuesday, mais si on regarde les délégués: il n'a même pas touché 40% des délégués hier.  C'est le 'chiffre magique' que tout le monde regarde - 1,144 délégués qu'il fait avoir à Tampa en fin août pour la Convention Nationale du Parti Républicain, et pour le moment Mitt Romney a à peu près 400 délégués, Santorum avec 169, Gingrich avec 103, et Ron Paul avec 41.  Donc, Romney a 400, il doit avoir encore 700 délégués.  Il est toujours très loin du but."

"Il y a toujours plein de chômage, surtout dans les états de la 'ceinture de ferraille', comme le Michigan, l'Ohio, la Pennsylvanie, des états qui seront compétitifs en novembre, et ça sera difficile pour Obama.  C'est la colère contre Obama qui va faire l'unité du parti républicain: ça, c'est sûr."

Translation:
"Romney's supporters should be somewhat disappointed, because while it's true that he took 6 of 10 states on Super Tuesday, if we look at the delegates, he didn't even get 40% yesterday.  It's the "magic number" of 1,144 delegates necessary going to Tampa at the end of August pour the Republican National Convention, and for now, Romney has about 400, Santorum 169, Gingrich 103, and Ron Paul 41.  So Romney's got 400 and needs another 700 - he's still far from the goal."

"There is still a great deal of unemployment, especially in the Rust Belt states like Michigan, Ohio, and Pennsylvania - these states will be competitive in November and will be difficult for Obama.  But it's anger against Obama that will unify the Republicans, that's for sure."

No comments: